Sur les traces d’Halloween

Aujourd’hui, c’est sur la tradition d’Halloween que je vous emmène !

Arrivée à la fin du XIXème siècle aux États-Unis, cette fête populaire était, autrefois, une célébration religieuse. Mais avant d’être aussi populaire en Amérique, savez-vous d’où cette fête tire ses origines ?

Eh bien, c’est en Irlande que cette tradition tire ses origines. Elle remonterait aux alentours de 4000 ans avant l’ère chrétienne, ce qui veut dire qu’elle est célébrée depuis plus de 6000 ans !

Son nom est l’abréviation de All Hallow’s Eve, ce qui veut dire « La veille avant la Toussaint » (Hallow étant un dérivé du mot Holy, qui signifie « saint »).

Le célèbre « trick or treat, smell my feet or give me something good to eat » (« un bonbon ou un sort, sent mes pieds ou donne-moi quelque chose de bon à manger») est en fait l’évolution d’une ancienne tradition celtique. Celle-ci consistait à mettre en offrande des friandises et aliments pour apaiser les esprits qui parcouraient les rues à Samhain (un festival sacré de 7 jours qui marquait la fin de l’année civile celtique et qui était destiné à créer des passerelles entre le monde des vivants et celui des morts).

Le premier Jack O’ Lantern (nom donné aux célèbres citrouilles effrayantes sculptées et posées devant les maisons lors de la fête d’Halloween) n’était, à l’origine, pas une citrouille, mais… un navet !!

D’ailleurs, connaissez-vous l’origine de cette histoire ?

Selon une légende irlandaise, les horribles citrouilles tiennent leur nom d’un homme avare et ivrogne nommé Jack.

Celui-ci, s’étant joué du diable à plusieurs reprises, se vit interdit d’entrée en enfer, mais aussi au ciel, d’où il fut chassé, la veille de sa mort, le 31 octobre !!Il fut donc condamné à errer sur la Terre, agitant sa lanterne pour éloigner les gens de leurs chemins. Cette lanterne étant faite avec le navet qu’il était en train de manger et une bougie qu’il mit à l’intérieur pour éviter que le vent ne l’éteigne !

Publié dans USA

Laisser un commentaire